Traitements naturels de l’amblyopie

amblyopie
L’amblyopie doit être traitée le plus tôt possible pour éviter la perte de la vue

En l’absence d’une prise en charge adéquate, la déficience visuelle unilatérale due à une amblyopie peut s’aggraver progressivement. Ce qui peut conduire à une perte totale de la vision de l’œil touché. Un certain nombre de traitements sont connus comme pouvant être adoptés pour traiter cette pathologie oculaire.

Prise en charge des affections oculaires

Le traitement d’une amblyopie doit inclure celui des éventuelles affections oculaires ou du trouble visuel pouvant être à son origine. C’est le cas notamment d’une myopie, d’une hypermétropie ou d’un astigmatisme. Le port de lunettes ou de lentilles de contact peut alors être nécessaire. Des exercices peuvent aussi être proposés dans le cadre de prises en charge orthoptiques. Le recours aux opérations chirurgicales est, en outre, essentiel en cas de strabisme.

Méthode d’occlusion monoculaire

C’est une technique qui vise à améliorer, chez l’enfant amblyope, l’acuité visuelle de l’œil anormal en empêchant l’autre de voir. La forme la plus préconisée est celle qui consiste à appliquer directement un pansement au niveau même de la paupière. Il s’agit, selon diverses observations, de la méthode d’occlusion la plus efficace, car elle permet d’éviter à l’enfant de tricher (1). Le risque d’irritation ou d’intolérance de la peau aux adhésifs n’est pas, toutefois, rare. Il existe, en outre, d’autres techniques, mais considérées comme peu efficaces. Parmi celles-ci, il y a l’usage de bandeau, de lentille ou de coque oculaire. Dans d’autres cas, un cache est posé sur le verre placé devant l’œil sain des lunettes.

Ce moyen de prise en charge est effectué de façon permanente ou discontinue selon la sévérité de l’amblyopie. En cas d’atteinte bilatérale, il est alterné pour favoriser l’acuité visuelle des deux yeux.

Méthode de pénalisation

Cette méthode de traitement des amblyopies consiste en fait à pénaliser l’œil dominant pour permettre à l’acuité de l’autre amblyope de s’améliorer. Il est possible d’adopter différentes techniques à cet effet. L’une d’entre celles-ci consiste à paralyser l’accommodation de l’œil normal par l’usage d’anticholinergique comme l’atropine. Ce qui va alors favoriser le développement de la vision de près, puis de loin de l’œil paresseux. Selon une étude, il s’agit de la technique la plus préconisée en cas d’amblyopie sévère (2).

Une des autres techniques consiste à appliquer sur le verre placé devant l’œil sain un filtre nommé filtre de Ryser. Celui-ci qui va rendre plus mauvaise l’image reçue par le cerveau par rapport à celui provenant de l’œil amblyope (3). Cette méthode est utilisée dans les formes peu profondes de l’affection ou dans le cas de très jeunes enfants. Chez ces derniers, la surveillance de l’évolution de la pathologie est en effet assez difficile.

Dans tous les cas, ces techniques sont pratiquées par des spécialistes et soumises à des contrôles réguliers. Elles restent, cependant, déconseillées chez l’adulte. Il en va de même de toute autre prise en charge d’amblyopie par rééducation. Elles peuvent, en effet, être dangereuses et conduisent le plus souvent à une vision double.

Cassis

Certaines études avancent aussi les bienfaits de l’usage de cassis comme remède pour améliorer la qualité de la vue. Le traitement consiste en fait à prendre quotidiennement une infusion préparée à partir de 5 g de feuilles pour 1 litre d’eau. Le dosage est d’une tasse par jour pour un enfant et de 3 tasses pour un adulte. Chez les plus jeunes, cependant, on conseille la consommation du fruit frais tout simplement (4).

Vitamines

Des formes d’amblyopies chez l’adulte sont parfois dues à une mauvaise hygiène de vie, dont notamment l’alcoolisme ou le tabagisme. Dans ces cas, des études préconisent aussi la prise de compléments de vitamines A et B pour améliorer l’acuité visuelle (5).

Utilisation de lunettes stéréoscopiques

Le système utilisé dans les lunettes stéréoscopiques de certains jeux a été reconnu par certains experts comme pouvant stimuler le fonctionnement simultané des deux yeux. Il en est le cas de celles utilisées dans Monster burner et Dig rush. Leur usage peut donc être bénéfique pour améliorer la vision de l’œil paresseux chez des amblyopes (6).

Références

(1) Collins R. et al. «Propriétés d’occlusion de lentilles de contact prothétiques pour le traitement de l’amblyopie.» J AAPOS. 2008.
(2) Scheiman M. et al. «Patching vs atropine pour traiter l’amblyopie chez les enfants de 7 à 12 ans: un essai randomisé.» Arch Ophtalmol, 2008.
(3) Wright D. et al. «Comparaison des effets visuels des prismes de Fresnel sur des yeux normaux et amblyopes.» J AAPOS, 2008.
(4) « Phytothérapie, la Santé par les Plantes.», Édition Vidal, Selection du Reader’s Digest.
(5) « Encyclopédie Pratique de la Nouvelle Médecine Occidentale et Alternative pour tous les Âges.», Centre Duke, Édition Robert Laffont.
(6) Dossier « Ubisoft : Les Jeux sur Ordonnance Bientôt Disponibles », Jeux Video.