Bien choisir sa curcumine en gélules

(Dernière mise à jour : 29/07/19) Avec la curcumine, la molécule active de l’épice jaune curcuma longa, tout est une question d’absorption, autrement dit de « biodisponibilité« . En effet, cette molécule naturelle est particulièrement mal assimilée par l’organisme. La poudre de curcuma n’en contient qu’un très faible pourcentage et consommer de la curcumine pure ne sert à rien.

Il est donc impératif de choisir le supplément permettant la meilleure capacité d’absorption pour profiter au maximum des bienfaits thérapeutiques de la curcumine. Les marques qui circulent sur le marché sont nombreuses, et chacune d’elle prétend avoir cette qualité. Il y a par exemple Cell’innov, Dynveo, Nutrixeal, Olliscience… pour ne citer qu’eux. Tous ces laboratoires sont des formulateurs / revendeurs de différentes formules de curcumine ; Il est donc très difficile de s’y retrouver. Nous écartons ici toutes les marques qui vendent du curcuma en poudre ou en gélules pour les raisons déjà évoquées et nous nous concentrons uniquement sur ces formules potentiellement réellement efficace.

Voici une étude comparative des différentes formules de suppléments alimentaires les plus populaires, à base de cette molécule naturelle :

AVANT PROPOS : Les résultats d’absorptions indiqué ici sont seulement dans le but de vous donner une idée. Afin de ne pas biaiser les résultats, et puisque les résultats peuvent varier selon les concentrations utilisés dans les études, nous mettons en avant ici uniquement les meilleurs résultats communiqués par les fabricants et leurs études. Il faut donc les pondérer. Nous décryptons également les différents ingrédients complémentaires à la curcumine utilisées pour plus de transparence, à ne pas confondre avec les adjuvants. Ces derniers seraient trop long à traiter car ils sont les additifs que les marques s’autorisent ou non à rajouter à ces différentes formules lors de l’étape de mise en gélule. Il faut donc regarder pour cela sur l’emballage final du fabricant.

NovaSOL®

novasol
NovaSOL contient 5% de curcumine dans des Micelles

Formulateur en France: Cell’inov et Solgar

Présentation de la marque :
La marque NovaSOL® est la propriété de la société Allemande AQUANOVA AG.

Composition du supplément:

Teneur en curcuminoïdes :  6%
Dont teneur réelle en curcumine pure: 5% du poids total de la formule, soit 25mg pour une gélule de 500mg
Ingrédient complémentaire : Émulsifiant (polysorbate 80)
Technologie : Micelles

Date du brevet : 26 juin 2014

Essais cliniques sur le supplément et commentaire :

Selon une étude réalisée sur 13 femmes et 10 hommes, la technologie des micelles proposé par NovaSOL a eu pour effet d’améliorer l’absorption de la curcumine 185X par rapport à de la curcumine pure classique selon un test AUC (Plasma concentration-time curve). La curcumine est micro encapsulé dans une émulsion de polysorbate 80 qui en augmente grandement sa biodisponibilité. Ainsi deux gélules de chez Cell’inov correspondent à un total de 1000mg  de NovaSOL (leur dosage recommandé) qui apporte donc 50mg de curcumine et correspond à une dose de 9250mg (9,2g) de curcumine classique. Le site Cell’innov mentionne une équivalence de 11g mais c’est une erreur (volontaire ?) : 11g correspondant à une équivalence en curcuminoïdes (la famille de la curcumine, ce qui est totalement différent).

Controverse sur le polysorbate 80 (E433): NovaSOL contient 94% de polysorbate 80, un émulsifiant de synthèse qui permet de créer les micelles. Problème, cet additif alimentaire est extrêmement controversé (cancer, stérilité…). Cependant, il reste à voir si le dosage contenu pour 1000mg de NovaSOL (940mg) est problématique ou non, car le polysorbate 80 reste un additif alimentaire autorisé sous le numéro E433. On le retrouve notamment dans certaines glaces.

Curcumine Optimisée Longvida®

Longvida : 20 % Curcumine + 80 % Phospholipides
Longvida : 20 % Curcumine en particules lipidiques solides

Formulateur français : Dynveo

Présentation de la marque :

Longvida est une formule brevetée par la société américaine Verdure Sciences Inc.

Composition du supplément :

Teneur en curcuminoïdes : 23%
dont teneur en curcumine pure : 20% du poids total de la formule, soit 80mg pour une gélule standard de 400mg
Ingrédients complémentaires : Les ingrédients de ce complexe sont dans l’ordre: l’acide stéarique (un acide gras à chaîne moyenne extrait du cacao), lécithine de soja, vitamine C naturelle sous forme d’ester* (acide ascorbique palmitate) et de la silice**

*Les esters de vitamine C sont obtenus par une réaction naturelle avec un acide gras. Il s’agit d’une forme de vitamine C naturelle, à ne surtout pas confondre avec la marque Ester-C® par exemple.

**La silice se retrouve dans la nature sous forme de dioxyde de silicium. Sa formule chimique est SiO2. Il ne s’agit en aucun cas d’une nano particule (< 100 nm), à ne pas confondre avec le dioxyde de titane. Au contraire, c’est un oligo-élément important pour la santé humaine (nécessaire pour la densité osseuse par exemple)

> A noter : les laboratoires français Dynveo vendent la formule Longvida sans adjuvants ou additifs, ce qui très appréciable par rapport aux autres revendeurs Américains. Raison de plus pour commander local !

Technologie : particules lipidiques solides (« solid lipid particles ») constituées à partir du complexe naturel.

Date du brevet : 06 mars 2006.

Essais cliniques sur le supplément et commentaire :

La marque Longvida possède à son actif une quantité appréciable de recherches et d’études cliniques visant à prouver son efficacité et sa haute capacité d’absorption. Sa formule est 67 à 285 fois plus biodisponible que les extrait de curcuma concentré à 95% en curcumine, selon les observations.

Les particules lipidiques solides « encapsulent » la curcumine et permettent son absorption au niveau de l’intestin, délivrant de la curcumine libre dans le système lymphatique. Protégée grâce à cette technologie , la curcumine circule pendant plus de 24h dans le sang.

Normalement la curcumine arrive dans la circulation sanguine par un processus de glucoronisation qui la rend inactive. L’élément qui fait toute la différence c’est le type de curcumine qui est retrouvé dans le flux sanguin et le plasma. Dans le cas de Longvida la curcumine mesurée dans tous les tests est la « free intact unglucuronidated curcumin» contrairement aux autres formules de curcumine référencées ici, qui vont noter la présence de « curcumin conjugates including glucuronides sulphates ».

Un de ces dits essais cliniques a démontré la grande différence entre les niveaux sériques en curcumine, après administration de cet extrait seul et sous forme de particules lipidiques solides, chez des adultes en bonne santé. Les résultats ont indiqué que la curcumine a été indétectable dans le plasma lorsqu’il est administré seul, alors qu’un niveau de concentration de 22,43 ng/mL a été noté grâce à formules de Curcumine Optimisée. (2)

Ce qui est intéressant avec la formule Longvida, c’est que du fait qu’elle soit sous sa forme libre, elle a démontré sa capacité à traverser la barrière hémato-encéphalique et à se lier avec les plaques amyloïdes (les signes caractéristiques de la maladie d’Alzheimer). Autrement dit, ce supplément peut atteindre directement ses cibles et être, par conséquent, un choix privilégié pour traiter les troubles liés au cerveau et autres affections qui touchent cet organe.

Au total on a recensé pas moins de 16 études cliniques sur la Longvida, dont une 17ème à venir en cette année 2018 !

CurQfen (et NUTRIPHY® Curcumin 102)

curqfen
CurQfen contient 35% de curcuminoïdes. La teneur en curcumine réelle n’est pas connue.

Formulateur français et suisse (respectivement): Copmed, Olliscience, Pure Santé

Présentation de la marque :

CurQfen est une formule développée par la société Indienne: Akay Flavours & Aromatics Pvt. Ltd.

NUTRIPHY® Curcumin 102 est l’exploitation commerciale francophone: Celle de Chr. Hansen (entreprise Danoise)

Composition du supplément :

Teneur en curcuminoides : 35 % de curcuminoïdes soit 135mg par une gélule standard de 450mg
Dont teneur réelle en curcumine pure: inconnue, non précisé par le fabricant.
Ingrédient complémentaire : fibres de fénugrec.
Technologie : extrait de curcuma imprégné de fibres solubles non-digestible, mais fermentescible, isolées de fenugrec (dérivées de galactomannanes)

Date du brevet : juillet 2014.

Essais cliniques sur le supplément :

L’étude de l’absorption du NUTRIPHY® Curcumin 102 est la plus grande réalisé à ce jour (50 personnes). Elle indique que les curcuminoides seraient 45,5X mieux absorbés (6). Par ailleurs, toujours selon ces meme sources, cette technologie de micro encapsulation par les galactomannanes permettrait une libération de curcumine libre à hauteur de 75%, ce qui représente un atout non négligeable.

C’est aussi ce que confirme le brevet en question (7) ou directement sur le site fabricant : curqfen.net (en page d’accueil…).

Très important : cette formule est 100% naturelle et est la seule avec Longvida à libérer dans le sang des curcuminoides sous leurs formes libres (donc particulièrement actifs).

Theracurmin : nanoparticules de curcumine

Theravalues : 10 % Curcumine + 90 % Curcuminoïdes
Theravalues : 10 % Curcumine + 90 % Curcuminoïdes

Présentation de la marque :

Theravalues Corporation est une société dont la curcumine porte le nom commercial : Theracurmin. Elle est notamment revendue par Natural Factors.

Composition du supplément :

Pour une gélule standard de 60mg

Teneur en curcumine : 10 % de curcumine soit 6mg par gélules.
Teneur en curcuminoides : 90 % de curcuminoïdes, dont du désméthoxycurcumine et bis-désméthoxycurcumine, des ingrédients inactifs qui se trouvent également dans le curcuma.

Date du brevet : 28 septembre 2009.

Essais cliniques sur le supplément :

Dans l’étude sur l’absorption de ce produit, on note que cette curcumine serait 27X mieux absorbée (13). La technologie utilisée ici consiste essentiellement en une granulation de la poudre sous forme de nano particules :

Il est précisé qu’il s’agit de particules d’une taille moyenne de 190nm. Selon un rapport européen (14), cette taille le classe en catégorie 2, soit comme étant « très probable » que 0.15% ou plus des particules aient une partie inférieure à 100 nm.

La Theracurmin se comportant potentiellement comme une nano particule, ses propriétés entieres sont donc modifiés, et pas seulement au niveau de l’absorption. C’est potentiellement la raison pour laquelle ce produit n’est d’ailleurs pas encore vendu en Europe. Des études à long termes sur l’homme sont nécessaire afin de démontrer son inaucuitée.

Meriva (Phytosomes de Curcumine)

Meriva : 20 % Curcumine + 80 % Phospholipides et Phytosome
Meriva : 15 % Curcumine en Phytosome

Formulateur/ Revendeurs français : Solage (Solumine, revendeur), Nutrisan (CurcuPhyt), Nutriting (NuCurcumaHD)

Présentation de la marque :

La marque Meriva a été développé par Indena SpA, une firme italienne experte dans la conception d’ingrédients à base de plantes, destinés à la fabrication de produits pharmaceutiques et nutritionnels.

Composition du supplément :

Teneur en curcuminoides : varie entre 18% et 22% (moyenne 20%)
dont teneur en curcumine pure : 15 % de curcumine en moyenne, soit 75mg pour une capsule standard de 500mg.
Ingrédient complémentaire :  complexe de phospholipides : lécithine de soja (phosphatidylcholine), cellulose microcristalline (un agent de charge de synthèse), phosphate tricalcique (régulateur de PH), silice (dioxyde de silicium comme pour le longvida, voir notre explication plus haut)
Technologie: particules de phytosomes formées par les phospholipides

Date du brevet : 09 mars 2006.

Essais cliniques sur le supplément :

La capacité d’absorption du Meriva a été évaluée au cours de cette étude randomisée en double aveugle et à double insu, impliquant 9 sujets âgés de 35 ans, datant de 2011. Les résultats de l’expérience ont montré que l’absorption totale du curcuminoïde a été 29 fois plus élevée. Cependant, il a été remarqué que seulement les métabolites de phase 2 ont pu être détectés dans le plasma et d’ailleurs leurs taux de concentration ont été inférieurs à ceux requis pour atteindre les cibles. (3)

Il faut également faire attention à ne pas tomber dans le marketing disant « 100% de curcuminoïdes dont 75% de curcumine » car non seulement cela n’a aucun sens mais comme vous pouvez le voir en dessus, c’est totalement faux.

BCM-95 (Biocurcumax)

Formulateur Francais : Nutrixeal, Biovea, Anastore

BCM-95 : 86 % Curcuminoïdes + 7 % Huiles essentielles de curcuma
BCM-95 : 86 % Curcuminoïdes + 7 % Huiles essentielles de curcuma

Présentation de la marque :

Les marques BCM-95 / BiocurcumaxBio-Curcumin désignent un même ingrédient et appartiennent à la société américaine Dolcas Biotech LLC

Composition du supplément :

teneur en curcuminoides : 86 % de curcuminoïdes, dont curcumine, déméthoxycurcuminoïde, et bis-déméthoxycurcuminoïde.
dont teneur réelle en curcumine pure : 65% du poids total de la formule, soit 325mg pour une gélule standard de 500mg
Ingrédient complémentaire : 7 à 9 % d’huiles essentielles extraites du curcuma.
– Adjuvants généralement utilisées : Nutrixeal par exemple utilise des gélules de 1700mg comprenant 500mg de BCM-95 ainsi que des triglycérides d’huile de coco, de la lécithine de colza et de la cire d’abeille
Technologie : contrairement à ce que son nom pourrait sembler l’indiquer, BCM-95 est un complexe breveté dont la formule est comme suit : 86% de curcuminoïdes (dont 65% est de la curcumine) + 9% d’huiles essentielles = 95%

Date du brevet : 30 mai 2005.

Essais cliniques sur le supplément :

Seulement deux essais cliniques parmi les 14 publiés par l’enseigne Arjuna ont parlé de la biodisponibilité et de la capacité d’absorption de son produit. Les données scientifiques demeurent, par ailleurs, pas trop claires. Aucun chiffre exacte n’a été mentionné. Les seules informations que nous pouvons retenir sont celles-ci : les sujets humains testés ont reçu du BCM-95®CG et de la curcumine, puis de la curcumine-lécithinipérine (lécithine + pipérine), pour évaluer la biodisponibilité du produit. Les résultats ont indiqué que la biodisponibilité du BCM-95 lorsqu’il était combiné à une base phospholipidique a été 6,93 fois plus important par rapport à la curcumine basique, et 6,3 fois plus important par rapport à la formule combinée de curcumine-lécithine-pipérine. (4)

Quelques préoccupations concernant les huiles essentielles qu’il contient : Les huiles essentielles du curcuma, qui constituent environ 9% du poids total du BCM-95, peuvent avoir des effets controversés. Quelques exemples :

  • Une étude utilisant de l’huile essentielle de curcuma a reporté chez 2 sujets sur 9, à des faibles doses, une réaction « allergique » obligeant la personne à arrêter le traitement, et chez une autre : la réactivation possible de la tuberculose. (11)
  • Une autre étude a trouvé que les huiles essentielles du curcuma réduisaient (in vivo) les effets anti-arthritique de la curcumine. Autrement dit : les curcuminoides agissent mieux seuls que quand ils sont combinés avec ces huiles essentielles. (12)

La prudence doit donc être de mise avec ces huiles essentielles volatiles tant qu’il n’y a pas plus de donnée quant à sa sécurité alimentaire chez l’homme, à ces doses, et à long terme.

Curcumine avec BioPerine (Pipérine)

Formulateur français : il y a beaucoup de revendeurs utilisant de la curcumine avec de la pipérine (ou encore moins efficace: curcuma et poivre noir), donc nous avons décidé d’inclure cette présentation.

BioPerine : 1 % Curcumine + 95 % Pipérine
BioPerine : Curcumine + Pipérine (95%)

Présentation de la marque :
La marque BioPerine est une piperine breveté et propriété de la firme Sabinsa Corporation, spécialiste dans la vente d’ingrédients naturels à base de plantes médicinales et de minéraux destinés à la conception de suppléments alimentaires et soins cosmétiques.

La formule des suppléments Curcumine avec BioPerine:
– Molécule active : Curcumine (dosage différent selon les marques)
– Ingrédient complémentaire : extrait de poivre noir concentré à 95 % en pipérine. Phosphate de calcium dibasique, acide stéarique, cellulose microcristalline et stéarate de magnésium.
– Technologie : ajout de pipérine censée augmenter l’absorption de la curcumine.

Date du brevet : 24 février 1995, maintenant expiré car plus de 20 ans.

Essais cliniques sur le supplément et commentaire :

Un des essais cliniques notables menés sur la BioPerine a été réalisé en 1998 sur des rats de laboratoires et des humains. Les résultats ont montré une augmentation de la concentration sérique de curcumine quelques heures après ingestion. Les données restent toutefois moins convaincantes, car les rats ont eu des taux d’absorption plus élevés que les humains aussi bien lors de l’utilisation de la BioPerine que de la curcumine basique.

Par ailleurs, lorsque la dose de BioPerine de 20 mg additionnée de 2 g de curcumine basique a été administrée, le niveau sérique a augmenté de 0,18 mcg/ml, et s’est rapidement chuté après seulement 45 à 60 minutes. (1)

Donc, difficile de conclure que ce type de produits possèdent la meilleure capacité d’absorption et biodisponibilité. En plus, le poids ne permet pas de bénéficier d’une curcumine libre.

Curcumine 99 ™ ou pure : Efficace ?

Formulateur / revendeurs Francais : Home Cures, Lex Natura

Il s’agit d’une curcumine pure à 99,7% , elle ne contient donc aucun autres curcuminoides ou co-facteurs. Elle est celle recommandée par Michel Dogna et a acquise sa réputation grâce à ses livres et notamment « 27 remèdes majeurs actuels ». Il en vente les mérites et précise même qu’il est inutile d’y rajouter du poivre. Cependant, comme cela a déjà été expliqué ici, cela va à l’encontre de toutes les études scientifiques sur le sujet : En utilisant de la curcumine pure à 99% et 90%, des grammes sont nécessaires pour simplement pouvoir la détecter dans le sang (8, 9, 10). Plus précisément, 8 grammes de curcumine 99% pure résulteraient à moins de 1 μg/mL de curcumine dans le sang ! De plus celle-ci sera inévitablement sous forme de glucuronide (donc non libre / faiblement active). Ce genre de préparation fait parti de ce qu’il y a de moins efficace.

Notre tableau comparatif

Formules à hautes biodisponibilités seulement : Tableau V2.0

Cliquez sur le tableau pour l’agrandir.

A noter :

  1. l’AUC (aire sous la courbe) représente la mesure la plus fiable pour la biodisponibilité car elle prend en compte l’exposition systémique d’une molécule dans le temps, contrairement à la Cmax qui ne correspond qu’à une mesure à un moment précis. > On s’est intéressé qu’à l’AUC dans notre tableau volontairement. (Si vous souhaitez aussi la Cmax, commentez en dessous !)
  2. Les valeurs brutes de l’AUC ou de la Cmax ne peuvent être comparées d’une étude à l’autre du fait que les protocoles d’analyses varient drastiquement entre eux. Parfois la curcumine est détectée dans le sérum même après une supplémentation à faible dose par exemple.
  3. Autres raisons : Certaines études prennent une mesure par gramme et d’autres par ml de serum. Autre exemple : des études prennent une AUC de 0 à 6h, d’autres de 0 à l’infinie.
  4. Pour comparer « au plus juste », on s’est donc focalisé sur la valeur d’absorption relative, c’est à dire combien de fois la curcumine de la formule est t’elle mieux absorbée par rapport à une même dose d’une curcumine classique. Soit le calcul suivant : Absorption relative = [(AUC0-t curcumine formulée) x (dose de curcumine 95%)] / [(AUC0-t curcumine 95%) x (dose de curcumine formulée)]
  5. Il faut noter que la majorité des marques ont utilisé dans leurs études une étape de déconjugaison enzymatique : ceci permet de mesurer la curcumine ayant été conjugué. Il est fort probable que très peu de curcuminoides libres aient pu être détecté sans cette étape. Seul Longvida, Curqfen, BCM-95, ou une simple association avec du poivre noir, libèrent dans l’organisme de la curcumine libre. Pour bien comprendre, il est impératif de lire notre article sur la curcumine libre.

Ce dernier point est l’une des raisons pour laquelle vous devez mettre un bémol si vous comparez directement les résultats d’absorption relative. En fait les marques qui n’ont pas pratiqué d’étape d’hydrolyse, sont clairement à mettre au dessus du lot pour deux raisons :

  1. elles doivent avoir un résultat encore bien meilleur en comparaison pure : car on devrait leur rajouter aussi les curcuminoides conjugués si on veut etre « fairplay »
  2. Elles libèrent dans l’organisme une forme de curcuminoides bien plus actifs que ceux conjugués.

Choix de l’équipe Santescience.fr

Après avoir comparé ces différentes marques, notre équipe a porté son choix respectivement sur :

  1. Curcumine Optimisée Longvida : curcumine libre 285X mieux absorbée. Curcuminoides totaux non calculés, donc score potentiellement meilleur encore en comparaison directe. Pour acheter sur dynveo : cliquez ici
  2. la NUTRIPHY® Curcumin 102 : curcuminoides libres 45.5X mieux absorbés

pour ces différentes raisons :

– complément alimentaire de dernière génération,
– absorption améliorée avec plusieurs preuves scientifiques à l’appui,
– haute biodisponibilité
– libération d’une curcumine libre (forme active)
– efficacité prouvée sur le ciblage des maladies, en particulier au niveau du cerveau (formes libres = molécules plus petites / plus actives)
– aucun émulsifiant de synthèse : formules entièrement naturelles
– aucun adjuvant et sans nanoparticules

[Cet article est uniquement la synthèse de notre travail d’investigation]

A noter: A tout moment de nouveaux éléments peuvent nous conduire à modifier cet article. Nous vous conseillons de mettre cette page en favori et de venir la consulter régulièrement, car elle risque d’être emmenée à changer régulièrement.

Nous n’appliquons pas de système de notation qui serait extrêmement réducteur. Nous préférons nous en tenir uniquement aux faits.

Si vous avez des infos complémentaires, n’hésitez pas à commenter dans la section ci-dessous.

Références :

(1) Molecular nutrition & food research 58, no 3 (2014): 516–527. Christina Schiborr et al.,
(2) Vikram S. Gota, Girish B. Maru, Tejal G. Soni, Tejal R. Gandhi, Nitin Kochar and Manish G. Safety and Pharmacokinetics of a Solid Lipid Curcumin Particle Formulation in Osteosarcoma Patients and Healthy Volunteers.Tata Memorial Hospital, Parel, Mumbai 400012, IndiaJ. Agric. Food Chem.,2010,58(4), pp 2095–2099.
(3) John Cuomo, Giovanni Appendino, Adam S. Dern, Erik Schneider, Toni P. McKinnon, Mark J. Brown, Stefano Togni, and Brian M. Dixon. Comparative Absorption of a Standardized Curcuminoid Mixture and Its Lecithin Formulation. J. Nat. Prod.,2011,74(4), pp 664–669.
(4) Antony, et al. Journal médical: Ind Journal of Pharmaceutical Science.2008; 70 (4): 445-449.
(5) Shoba G, Joy D, Joseph T, Majeed M, Rajendran R, Srinivas PS. Influence of piperine on the pharmacokinetics of curcumin in animals and human volunteers. Planta Med.1998 May. 64(4):353-6.
(6) Journal of Functional Foods, 2016, 22:578-587
(7) Krishnakumar Illathu Madhavamenon, Formulation containing curcuminoids exhibiting enhanced bioavailability
(8) Anticancer Res 2001;21:2895–900.
(9) Clin Cancer Res 2004;10:6847–54
(10) Clin Cancer Res 2001;7:1894–900.
(11) J Assoc Physicians India. 2003 Nov;51:1055-60.
(12) J Nat Prod. 2006 Mar; 69(3): 351–355.
(13) Biol Pharm Bull. 2011;34(5):660-5.
(14) ISSN 1831-4783 ISBN 978-92-79-12757-1

71 Commentaires sur Bien choisir sa curcumine en gélules

  1. un Grand Bravo pour votre étude très sérieuse .
    je partage votre page car trop de gens font confiance au Marketing.
    Ici on peut réellement analysé le bienfait de ce que l’on compte acheter.
    Merci

  2. Un facteur n’est pas pris en compte : le ressenti de l’utilisateur ! Pour en avoir tester beaucoup, c’est celle que vous dites comme « la moins efficace » qui est la seule à m’avoir permis de continuer à aller bosser tous les jours ! La science est bien belle mais elle ne sait pas tout non plus.

  3. Je ne comprends rien à ce business
    les indiens consomment cette épice pure et n’ont pas les moyens pour l’immense majorité d’en consommer de façon plus élaborée
    pourtant le cancer et alzheimer n’existe pas chez eux.
    cqfd

    • Oui il ne faut pas pour autant ignorer ce fait la, nous allons en parler effectivement. Cependant, la quantité thérapeutique de curcuma serait de 8 à 12g par jour, autrement dit une dose que pas tous les occidentaux peuvent tolérer. C’est pourquoi il est intéressant tout de même d’étudier ces différentes formules.

    • Où avez vous puisé cette légende ? L’Inde comme beaucoup de pays plus ou moins en développement a un système médical primitif en ce qui concerne ,la majeure partie de la population. Bien entendu les nantis n’ont pas les mêmes services, mais justement ils sont trés minoritaires… De plus vous pourriez manger des curry jusqu’à la fin de votre vie sans que ce soit efficace, il ne faut pas confondre les plantes et leurs principes une fois qu’elles sont transformées et concentrées !

  4. Bonjour,
    Je connais bien curqfen et je peux en parler.
    Pour Curqfen, le coefficient multiplicateur de présence de curcuminoïdes de 18 à 24 tient compte des curcuminoîdes libres et conjugués. Etude de 2012. En 2014 des études ont montré que les curcuminoïdes conjugués ne passaient pas les menbranes des cellules des différents tissus et n’avaient, comme vous le dites dans votre article aucun effet ou très peu d’effet thérapeuthique. Donc l’étude de 2016 ne tient compte que de la présence des curcuminoïdes libres dans le plasma sanguin. Et là, on tombe bien sur 45,5 fois plus de curcuminoïdes libres dans le plasma sanguin.

  5. Bonjour,
    Merci pour vos études éclairées,cependant j’aimerais savoir ce que vous pensez de la technique d’encapsulation liposomale qui semble correctement disperser les substances actives dans les cellules de l’organisme,en l’occurrence concernant la curcumine, je pensais entre autre à ce complément alimentaire: curcumine liposomale de DIETANAT.

  6. Je ne suis pas idiot mais je suis perdu.
    Quelle curcumine est la mieux assimilée
    aujourd’hui je prends de la curcum ine 1000mg de novasol de cell’inov
    estce bien est ce pas bien?

  7. Bonjour,
    Je prends de la DOLUPERINE de Holistica pour des douleurs à l’épaule. C’est assez efficace. Vous ne mentionnez pas ce produit dans votre étude.
    Pourquoi

    • Bonjour,
      il s’agit d’un extrait de curcuma associé à de la piperine, et du gingembre, on ne cite pas directement ce produit mais on en parle dans l’article.

  8. Oui bonjour vous n’avez toujours pas démonté son article. Car lui dit que le meilleur est Theracurmin 8/10 et que Longvida est bourré de produits et techniques d’extraction peut recommandables.
    Pouvez vous nous en dire plus?

      • Je voulais parler du CurQmax3 que Cell’inov vient de mettre sur le marché. (Curqfen + turmacin-12,5% de tumerosaccharides-,+ HÉ curcuma-20mg dont 5% de tumerones:c’est ce qui est marqué sur la boite !
        L’efficacité du turmacin a-telle été testée ?
        J’ai vu que le curcuma de SundayNatural en contenait déjà…..
        Merci de nous éclairer dans la jungle des labos de compléments alimentaires (qui devient aussi barbare que celle de Bigpharma….)

  9. Pas évident chez Cell’inov entre CurQmax-3, ils compliquent exprès ou quoi, y compris les noms?! et CurQfen, et formule curcumine!
    le curQfen est « nouvelle formule »
    donc j’ai vraiment besoin d’éclaircissement! l’une c’est 2 par jour, les autres apparemment 1 seule… les offres en lots sont toutes différentes…
    Merci d’avance à vous pour éclaircir tout ça.

  10. Merci pour cet article. Nous avons suivi vos conseils et avons acheté de la curcumine Longvida. L’effet s’est sentir après quelques jours seulement.
    Mes douleurs liées à l’arthrose dans les doigts ont presque totalement disparue et je n’ai plus de crises. Mon épouse souffre nettement moins des genoux et parvient enfin à dormir normalement. Super produit !

  11. J’ai été très intéressée par votre étude car celles qui ne sont pas inféodées à une marque sont rares, et la vôtre a ce mérite, en plus d’être il me semble bien documentée ! Mais j’aimerais savoir ce que vous pensez du dernier produit de Cell’Inov, le CurQMAX-3, qui est en somme une formule améliorée de Curqfen, de TurmacinTM, le tout additionné d’huile essentielle de curcuma.
    Merci de votre réponse.
    Cordialement
    Viviane

  12. bonjour,
    dans le tableau comparatif, je lis que certaines curcumines sont à prendre à jeun, d’autres non, pourquoi? (je prends du curQfen)
    d’avance merci pour la réponse

    • Bonjour, en fait ce n’est pas qu’il faille le prendre à jeun ou non, c’est que les études sur l’absorption réalisées à jeun sont selon nous plus fiables.

  13. Bonjour, comment ce fait il que vous ayez un avis diamétralement opposé à julien Venesson,qui je pense est quelqu’un de fiable,sur le curcuma Longvida ? car il lui met une note de 3/10 alors que vous le mettez en tête des formulation de curcuma optimisés .D’autre part il dit(sur son site « julien Venesson nutrition santé sport » article :pourquoi le curcuma ne marche pas) qu’il n’y a que 6 études réalisées sur cette formule alors que vous en annoncez beaucoup plus. Pour le theravalu,Venesson lui met 8/10 alors que vous avez des doutes sur ce produit.Donc je suis un peu perdu avec ses avis contradictoires.Merci de bien vouloir m’éclairer sur ce sujet.Cordialement

  14. Bonjour, je prends depuis 6 mois du PROFLEX. teneur moyenne pour i comprimé : Curcuma Meriva 500 mg (contenu de curcuminoïdes tot. min. 90 mg)
    Glucosamine Regenasure 500mg (contenu de glucosamine 415mg)
    Qu’en pensez-vous ? Merci pour votre réponse

  15. Bonjour, merci pour votre article « pourquoi julien venesson a tout faux sur le curcuma » dont j’ai apprécié la rigueur. Voici ma question à propos de l’article ci-dessus: sur le site http://www.chr-hansen.com, la description de la curcumine NUTRIPHY correspond en tous points à celle du CurQfen. S’agit-il du même produit? D’avance merci, cordialement B Dubois

    • Bonjour, avec plaisir !
      Oui il s’agit strictement du meme produit, mais l’exploitation francaise est portée principalement par chr hansen, et porte un autre nom commercial, tout simplement. D’ailleurs, nous avons enfin l’explication pour les 270X mieux absorbée du Nutriphy. Nous allons mettre à jour cet article et le tableau en ce sens en essayant de ne pas trop perdre nos chers lecteurs 🙂

      • Bjr et merci pour vos articles
        Et donc est ce que vous conseillez ou pas CURCUMINE NUTRIPHY ou CURQFEN identique ? Car votre premier choix à noter la CURCUMINE de LONGVIDA elle contient de la Lecithine de soja… perturbateur endocrinien donc je dis non. Dans l’attente de votre réponse.

        • Egalement j’aurais souhaité connaitre votre avis sur le curcuma bio de oumagoodgreen que j’ai vu sur amazon ? Il n’y a pas de polysorbate cancérigène tb, pas de poivre qui abime la paroi mais quid de sa biodisponibilité selon vous ?

          • Il semblerait que cela soit du curcuma bio simple… Donc pas vraiment d’intérêt si vous recherchez l’efficacité (Voir notre article sur la curcumine libre)

          • Et le produit que « pure sante » met sur le marché (grosse campagne de com.!!!!) ?
            Fenugrec, c’est pas un scoop, mais ce laboratoire indien inconnu qui produirait la meilleure qualité de CURCUMINE ?
            Réelle avancee ou pipeuterie ?

          • C’est du Curqfen… Tout simplement 🙂
            Il semblerait que Cellinove / Olliscience sont une seule et meme société (NovaHealth Solutions SA) appartement à un même groupe possédant SNI (qui possède Pure Santé)

        • Bonjour,
          Oui Nutriphy et Curqfen c’est la même chose. Cependant, petite préférence pour Nutriphy 102 distribué en France.
          Non la lécithine de soja ne contient pas les isoflavones du soja donc aucun perturbateurs endocriniens. Longvida a également parfaitement communiqué en ce sens 🙂

  16. Bonjour,
    J’ai peut-être manqué la référence, mais avez vous un avis sur le produit liquide de Natura4Ever appelé « GOLD » avec curcumine et peperine. Le réseau de distribution et les distributeurs sont tellement organisés que sur internet il n’y a que des éloges… Je voudrais un avis plus objectif et scientifique svp.
    Merci
    Ch.

    • Peu d’info sur le produit. Aucune études mise en avant par exemple. Si vous en avez transmettez les nous. Il semblerait que cela soit simplement un mélange curcumine poivre noir.

  17. Bonjour merci pour ces articles.
    La qualité des matières premières importe t’elle sur le produit final? Ou bien le fait que la molécule soit extraite cela importe peu? Et que dire des produits dynveo?

  18. Merci pour la qualité de vos articles.

    Que pensez-vous du Curcuma + Poivre noir de Vitall+ ?
    Il semble que sur le marché français, qu’il soit le plus fortement dosé en curcuma (570 mg) et poivre noir (10 mg). Il est vrai qu’il est relativement cher.

    Avec mes remerciements réitérés et mes cordiales salutations

    • Le curcuma avec poivre noir est malheureusement assez contre indiqué en cas de problème rénaux et intestinaux. C’est pourquoi on conseille de se tourner plutôt vers les formules améliorées discutées dans cet article qui sont d’ailleurs bien plus efficace.

  19. Bonjour. Il me semblait avoir vu NovaSOL Curcumine de chez Cell’Innov dans vos essais, je ne la retrouve pas. Y a-t-il un moyen de connaitre son efficacité selon la méthode employée pour sa « fabrication » ?

  20. Bonjour vous ne parlez pas de Ortis Curcuma bio, haute disponibilité et équivalant à 3600mgpar jour .
    Pouvez vous nous éclairer?

  21. Bonjour,
    que pensez vous de « solumine » de solage….
    Et pour Nutriphy je ne trouve pas ou l’acheter….. sur le site de CHR Hansen ils ne prennent plus de client.
    Merci à vous

    • Bonjour,
      Solage on en parle dans cet article, c’est la curcumine Meriva, mais avec des additifs en plus… On déconseille.
      Pour la Nutriphy, vous pouvez en trouver chez Copmed 😉

  22. Bonjour,

    Est-ce que vous auriez-eu des échos sur la curcumine mélangée à de la n-acétylcystéine (UltraCür Pro) ? Le fabricant argumente une biodisponibilité qui écraserait tout ce qui existe par ailleurs à ce jour.

    • Bonjour,
      c’est de la curcumine mélangée avec de la whey (protéine de lait). Ce n’est donc pas vegan mais sur le papier un bon produit. Juste moins puissant que la plupart des marques énoncés dans notre article.

  23. Quoi de révolutionnaire dans la CURCUMINE de Puresanté, lancée dans une grande campagne de com.?
    Fenugrec, c’est pas nouveau, mais qu’en est-il du laboratoire indien « inconnu » (???) qui produirait une curcumine « exceptionnelle »?
    Merci de votre éclairage.

  24. Bonjour,
    Que pensez-vous de Curminal des Laboratoires Le Stum ?
    Il m’a été conseillé par mon Naturopathe et j’en prends 12 gélules par jour.
    Merci pour vos conseils.

    • C’est un bon moyen d’améliorer la biodisponibilité mais peut être pas suffisant pour obtenir des effets santé significatifs selon ce que vous souhaitez soigner.

  25. Quel est votre business modèle ? En gros comment gagnez vous votre vie avec ce site, car, à priori, je ne vois pas de Pub ? Otez moi le doute sur les avis donnés! Merci

    • Bonjour Narin,

      c’est du BCM-95, on en parle dans notre article. Le gros soucis selon nous avec ce complément se situe au niveau des huiles essentielles de curcuma qu’il contient : l’aspect sécuritaire n’est pas clair et cela diminuerait de toute façon l’action anti inflammatoire de la curcumine. On ne le conseille pas.

  26. Bonjour, avez-vous un avis sur le curcuma bio Nutri&Co ? C’est une formule Curqfen, j’en ai acheté pour ma maman qui souffre d’arthrose et ça marche bien, tout comme le produit que vous conseillez, le Longvida. J’ai également acheté l’harpagophytum que vous conseillez, et en revanche il n’a absolument aucun effet sur son arthrose… merci néanmoins pour votre site et votre travail.

    • Nutri&co vend le curqfen qui effectivement est aussi un bon curcuma. Pour l’harpagophytum cela dépend des gens et de la dose, mais en général il faut laisser bien 2 semaines. L’action du curcuma et de l’harpagophytum est de cibler le même type d’inflammation : les cyclooxygénases, TNF-a etc.

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*

error: Contenu protégé sous copyright