Santé Science
Santé Science » Miel » Gelée royale

Gelée royale

Outre le miel et la propolis, la gelée royale est aussi un des produits de la ruche présentant des vertus thérapeutiques. La médecine traditionnelle chinoise lui attribuait depuis l’Antiquité de nombreux bienfaits sur la santé dont la capacité à améliorer la longévité. Ce ne fut pourtant que depuis le siècle dernier que son usage s’est répandu. Aujourd’hui, même la communauté scientifique tend à s’intéresser à ce produit et à se pencher davantage sur ses réels effets sur la santé.

Présentation de la gelée royale

gelée royale
Les propriétés médicinales de la gelée royale sont plus intéressantes que celles du miel

La gelée royale est un produit sécrété par les nourrices qui sont des abeilles ouvrières âgées de moins de 14 jours. Également connue sous le nom de lait des abeilles, il s’agit d’une substance gélatineuse de couleur blanchâtre légèrement nacrée. Elle a un goût très sucré et acide, à la saveur plutôt chaude.

Il s’agit d’un produit riche en éléments nutritifs. Cette gelée renferme entre autres divers minéraux, dont calcium, fer, potassium, cuivre, phosphore, et des vitamines, principalement celles du groupe B. Environ 45% de sa matière sèche est entièrement composée d’acides aminés. Le reste est constitué de glucides, de lipides et d’acides gras. Sa teneur en eau est estimée, en outre à 65% de son poids total.

La gelée royale sert à l’alimentation des larves au cours des 3 premiers jours de leur existence. Elle constitue pour la reine sa nourriture tout au long de sa vie. D’ailleurs, c’est essentiellement grâce à ce régime spécial qu’elle dispose de certaines facultés non retrouvées chez les autres abeilles. En effet, la reine abeille présente une plus grande résistante face aux pathologies et infections qui peuvent toucher la ruche. Elle a aussi un poids 6 fois plus important que celui des autres abeilles. Et si ces dernières ne survivent que 45 jours en moyenne, la reine elle peut vivre plus de 5 ans.

Propriétés médicinales de la gelée royale

La gelée royale est considérée comme étant le produit de la ruche le plus précieux. La raison en est les différents bienfaits qu’elle a sur la santé.

Amélioration de la vitalité et de la résistance de l’organisme

Une capacité à améliorer la vitalité et à réduire la fatigue a été attribuée à la gelée royale. Sa prise semble, en effet, permettre de stimuler l’organisme et de redonner de l’énergie même en période de convalescence. Elle est aussi admise comme pouvant améliorer la résistance au froid durant l’hiver ainsi qu’à réduire les signes du vieillissement. Ce qui expliquerait, d’ailleurs, pourquoi la reine abeille présente une espérance de vie 40 fois plus grande qu’une ouvrière.

La gelée doit principalement cette propriété à sa haute teneur en vitamines du groupe B. Les glucides et les lipides qu’elle renferme participent, en outre, à répondre au besoin énergétique dont le corps a besoin.

Immunostimulation et protection contre les produits toxiques

Diverses études avancent l’effet stimulateur que possède cette sécrétion des abeilles sur le système immunitaire (1). Ceci s’explique en partie par sa capacité adaptogène qu’elle doit aux protéines et certains des acides gras qui la composent. Elle présente également une action protectrice contre la toxicité de certaines substances comme celle des médicaments anticancéreux. Une protection des facultés cognitives contre des produits neurotoxiques a aussi été constatée sur des souris (2).

Anti-inflammatoire et antiulcéreux

En usage topique, la gelée royale possède une propriété anti-inflammatoire qui peut aider à soigner des inflammations buccales. Une application cutanée semble pourtant aggraver ou provoquer une inflammation de la peau.

Elle a par ailleurs permis, lors d’une étude, d’accélérer la guérison d’ulcère aux pieds chez des sujets diabétiques (3).

Amélioration des troubles hormonaux chez la femme

L’une des propriétés médicinales attribuées à la gelée depuis l’antiquité est l’effet positif qu’elle a sur l’équilibre hormonal de la femme. Sa prise peut, en effet, apaiser les différents troubles menstruels. Elle présente aussi des bienfaits sur les symptômes caractéristiques de la ménopause. Ceci s’explique, en partie, par la présence dans sa composition de substances capables d’agir sur le niveau d’œstrogènes.

Hypoglycémiant, hypocholestérolémiant et hypotenseur

Le lait des abeilles présente la faculté de réduire le taux de sucre contenu dans le sang. Cette activité n’a pourtant été vérifiée que chez des personnes saines ne souffrant ni de diabète ni de pré-diabète.

Un effet hypocholestérolémiant a aussi été avancé. Les résultats des études menées ne sont pas, toutefois, convaincants du fait de la faiblesse de leur qualité méthodologique.

Il est, par ailleurs, admis comme présentant une propriété hypotensive.

Précautions d’emploi et dosage de la gelée royale

La dose fréquemment prescrite pour utiliser de la gelée royale fraîche est de 300 à 700 mg par jour. Selon toutefois certains auteurs, une quantité journalière de 1.2 g ne présente aucun danger pour l’organisme. C’est, d’ailleurs, le dosage nécessaire et recommandé pour débuter la prise en charge de l’asthénie.

Pour bénéficier de ses bienfaits, il est conseillé d’opter pour un produit bio et de bonne qualité. En effet, des cas de contamination à des substances toxiques ont été répertoriés au début des années 2000.

Pour acheter :

bannière gelée royale

Il est toutefois à noter que ce produit de la ruche peut provoquer des réactions allergiques. C’est notamment le cas chez les sujets intolérants au pollen, au miel, aux piqûres d’insectes ou aux fleurs. Une petite dose est alors conseillée au début d’un traitement et de l’accroître progressivement pour déceler une éventuelle allergie. Sa prise est, par ailleurs, déconseillée durant la grossesse et en cas de traitement avec des médicaments ou remèdes hypotenseurs.

Références

(1) Viuda-Martos M, et al. « Functional properties of honey, propolis, and royal jelly.» J Food Sci. 2008.
(2) Dossier : « Royal Jelly Facilitates Restoration of the Cognitive Ability in Trimethyltin-Intoxicated Mice.» Evid Based Complement Alternat Med. 2009.
(3) Abdelatif M. et al. « Safety and efficacy of a new honey ointment on diabetic foot ulcers : A prospective pilot study. » J Wound Care. 2008.

error: Contenu protégé sous copyright