Traitements naturels de l’aphte

En général sans gravité, un aphte disparaît, le plus souvent, spontanément au bout de quelques jours. Il peut, dans certains cas, s’agir du signe d’une maladie plus importante. La guérison dépendra alors de la prise en charge de celle-ci.

Un certain nombre de traitements sont souvent avancés comme pouvant favoriser la guérison des aphtes.

Évitement des facteurs favorisants

aphte
Les scientifiques reconnaissent l’efficacité de certaines plantes, comme le thé noir, pour soigne l’aphte

La meilleure façon de prévenir l’apparition des stomatites aphteuses est d’éviter tous les facteurs qui peuvent favoriser leur survenue. Ainsi, il est conseillé d’éviter une consommation trop importante d’aliments pouvant être aphtogènes. Les exhausteurs de goût, quant à eux, devraient être retirés de l’alimentation surtout lors d’une baisse de l’immunité. Parmi ceux-ci, il y a surtout le vinaigre et les épices. Il faut, par ailleurs, limiter l’utilisation d’antiseptique. Tandis que celle de produits irritants doit être évitée. Il est, en outre, recommandé d’avoir toujours une bonne hygiène buccale.

Évitement d’aliments chauds

En cas de stomatite aphteuse buccale, il est conseillé d’éviter la consommation de toute substance chaude. Il est préférable de même opter pour des repas et des boissons froids. Ceci permet, en effet, de prévenir davantage d’irritation des zones douloureuses concernées.

Propolis

On prescrit l’usage de propolis dans un bon nombre de publications pour soigner tout type de plaie buccale, même d’origine infectieuse. Une application locale peut, selon ces études, favoriser la guérison de ce type de lésion. Ceci s’explique par les propriétés antiseptiques, anti-inflammatoires et cicatrisantes qu’elle possède. (1) D’autres études conseillent, par ailleurs, une utilisation interne dans le cas particulier d’aphtes récidivants (2). Dans tel cas, le dosage le plus souvent recommandé pour de la propolis pure est de 1 g, une à trois fois par jour.

Thé noir

Une publication a mis en évidence les bienfaits du thé noir pour traiter ce type d’ulcération buccale. Ceci s’explique par sa haute teneur en tanins qui présentent des vertus analgésiques (3). Pour recourir à ce remède, il suffit d’appliquer, après chaque brossage, un sachet de thé noir préalablement humidifié sur la zone concernée.

Réglisse

D’autres études mettent en évidence l’efficacité de la réglisse pour prendre en charge des aphtes. Cet effet est dû à la capacité de cette plante à accélérer la guérison de ce type de lésion. Elle aide aussi à apaiser les douleurs (4). On ne devra pas, toutefois, prolonger son utilisation pour éviter une intoxication par la glycyrrhizine, qu’elle renferme. Le mieux est de recourir à des extraits déglycyrrhizés en patch. Il suffit alors de poser celui-ci dans la bouche.

Teinture de myrrhe

Selon certaines études, la teinture de myrrhe peut être employée en cas de lésions buccales dont des stomatites aphteuses. (5) Le remède consiste à l’appliquer localement à l’aide d’un coton tige quelques gouttes non diluées. Il est à refaire 2 à 3 fois par jour de préférence après le brossage des dents. On peut également utiliser la teinture comme rince-bouche. Dans tel cas, il faudra diluer dans environ 20 ml d’eau tiède 10 gouttes. Puis, utiliser la solution obtenue pour le rinçage de la bouche.

Huile essentielle d’arbre à thé

L’huile essentielle d’arbre à thé est connue pour ses actions antibactériennes, anti-inflammatoires et cicatrisantes. Pour l’utiliser en cas d’aphte, appliquer directement quelques gouttes pures à l’aide d’un coton-tige sur la lésion. Il est conseillé de refaire cette application 3 fois par jour. Le traitement ne doit pas, toutefois, être prolongé au-delà de trois jours. Elle peut aussi être associée aux huiles essentielles de Laurier noble et de menthe poivrée. Dans tel cas, appliquer sur l’aphte un mélange dilué à 10% de ces huiles.

L-lysine

Les scientifiques ont aussi prouvé l’efficacité de la prise de 1000 mg de L-lysine par jour, pour faire disparaître les ulcères aphteux. (6) Il s’agit d’un acide aminé essentiel également retrouvé dans les produits laitiers, les œufs et les légumineuses.

Une consultation peut être nécessaire si les aphtes sont multiples ou font plus de 1 cm de diamètre. Il en va de même s’ils sont récidivants ou mettent plus de 15 jours pour guérir. La manifestation d’autres symptômes annonce, en outre, qu’il s’agit du signe d’une affection. Leurs prises en charge devront alors inclure celle de la pathologie en cause.
Références

(1) Bankova V. « Recent Trends and Important Developments in Propolis Research.» Evid Based Complement Alternat Med. 2005.
(2) Samet N et al. « The Effect of bee Propolis on Recurrent Aphtous Stomatitis. A Pilot Study.» Clin Oral Investig. 2007.
(3) « Dossier : Comment soigner un aphte dans la bouche? » Dentaly.
(4) Natural Standard Ed.Herbs and Supplements – Licorice and DGL, Nature Medicine Quality Standard.
(5) Blumenthal M. et al. « Expanded Commission E Monographs.» American Bothanical Council, Integrative Medicine Communications, USA. 2000.
(6) Dossier : « Natural Medicines Comprehensive Database.» Therapeutic Research Center. Lysine. 2015.

error: Contenu protégé sous copyright